» Depuis quelques temps, des algues oranges apparaissent dans l’océan, nous voyons des paille-en-queue (la poésie française a toujours été très explicite) et des poissons volants. Non, ce ne sont pas les mirages d’un trop grand ennui ou du désert de l’océan, ce sont les signes que nous nous approchons des Caraibes.. D’après notre cher capitaine, notre arrivée serait prévue le 17 au soir ou le 18 au matin. 22 jours sur l’océan. C’est sa plus longue transatlantique. Faut dire que les alizées n’ont pas été très enthousiastes au début.  »  Extrait de mon Journal de Bord.

              Notre vie à tous est profondément inspirée par l’imaginaire ; pour moi c’est en grande partie grâce aux livres que j’ai lus que je suis ici, les pieds sur mer – Victor Segalen, Jeromine Pasteur, Pierre Loti, Claude Levi Strauss sont tous dans mon bagage. Je souhaite donc vous partager cet article, dans l’espoir moi aussi d’inspirer quelques curieux et amateurs d’exotisme.

 

 Je vais ici vous parler de  bateau stop. Comment traverser l’Atlantique en Voilier ? Quand commencer à s’organiser ? Vas-tu te retrouver seul(e), le pouce en l’air et en galère ? 

« Nous baillons comme des nains ronchons à chaque fois que nous prenons nos quarts de nuit. Nous invitons les dauphins en écoutant du Pink Floyd. Nous jouons à Aqualand en nous laissant emporter entre les deux flotteurs du bateau. Tim se laisse trainer, de temps à autres, sur son paddle par les vagues de l’océan.

Laurent fait des blagues douteuses, nous parle du coelacanthe et du tour du monde de Magellan. Le soir, parfois, il danse le disco. »

              Sachez donc qu’il est peu envisageable pour un skyper de faire la traversée seul, le plus il aura de coéquipiers, le plus il pourra dormir : vous ferez des quarts de nuits de 2 ou 3 heures environs afin de permettre aux autres membres de l’équipage de se reposer.

Pour ce qui concerne les finances, la plupart des capitaines peuvent vous demander une participation à la caisse de bord, c’est à dire à payer le gazole ainsi que la nourriture pour la traversée. Cela ne devrait pas s’élever à plus de 300 euros par personne.

Ninon

Ninon

Auteur

Passionnée d’écriture, de voyage et d’anthropologie j’ai tenté de réunir ces passions en ce même lieu : la gazette des anthroposages.
Ce site se donne pour mission de vulgariser l’anthropologie et d’utiliser ses outils pour la compréhension de l’actualité. Toutes les contributions d’ethnologues professionnels ou amateurs sont bienvenues, je les étudierai avec beaucoup d’attention !

Alors, qu’attendez vous pour vous jeter à l’eau ?

Plusieurs fois l’on a essayé de me décourager. Je me souviens encore du regard teinté d’une fausse inquiétude que me jetais le capitaine du bateau voisin, le jour du départ. Sa femme juste la veille m’avait sifflé « Faire un tour de bateau c’est une chose, mais s’attaquer à l’Atlantique ! Tu y vas un peu vite…» Et alors ? Au fond de moi je savais que j’étais prête et une petite voix me disait que je n’avais pas à craindre le mal de mer. Alors j’ai foncé, je n’ai écouté aucune de ces paroles défaitistes, j’ai foncé et j’ai dansé sur les vagues de l’Océan.

Si vous souhaitez traverser en tonneau, en baignoire ou en kayak je ne peux vous être d’une grande aide; mais si d’aventure vous rêvez de vous bagarer avec des driss et des voiles qui volent dans tous les sens, je me ferais un plaisir de répondre à vos questions.

 

Pour plus de détails piquants, d’histoires rigolotes et de personnages colorés vous pouvez lire mon carnet de bord ici.

1
0
J'aimerais avoir votre avis, laissez un commentaire ! :)x
()
x