Aux poètes et poétesses

Aux poètes et poétesses

Soudain, le temps d’un instant et peut-être plus je l’espère, je me dis qu’il est possible de vivre de folie, de beauté et d’envies. Qu’il est possible d’être poètesse, remplie d’ivresse, sans la détresse d’un monde où le protocole vient anéantir chaque hardiesse.

Chapitre 1 : Mina

Alors que je laisse traîner mes yeux sur la place principale, une main lourde vient se poser sur mon épaule. Fier et droit, un homme affable se tient derrière moi. Il est vêtu d’un épais manteau, trop grand pour lui, qui lui donne un air rustre et trompeur au premier regard.